[Résumé]

Alex  » Galaxy  » Stern a vécu une adolescence chaotique. Élevée à Los Angeles par une mère hippie, elle a abandonné l’école très jeune pour se retrouver dans un monde sombre, violent et sans avenir.
À 20 ans, elle est la seule survivante d’un horrible massacre inexpliqué, et c’est sur son lit d’hôpital qu’elle se voit offrir une seconde chance : rejoindre la prestigieuse université Yale en intégrant la maison Léthé. Cette entité, appelée La Neuvième Maison, surveille les huit sociétés secrètes de Yale ; ces dernières forment les futurs décideurs ainsi que les personnes influentes et pratiquent la magie sous différentes formes, bien souvent sinistres et dangereuses.
Alex a été choisie, car elle possède un pouvoir rare et mystérieux : elle peut voir les fantômes. Alors que son mentor a disparu, elle va devoir enquêter sur le meurtre d’une jeune fille. Ce qu’elle va découvrir va bien au-delà de l’horreur…

 

[Avis lecture]

« Avoir affaire à des fantômes, c’est comme prendre le métro : n’établissez pas de contact visuel. Ne souriez pas. N’entamez pas de conversation. Dans le cas contraire, vous ne savez jamais ce qui risque de vous raccompagner chez vous. »

Je vais vous parler aujourd’hui d’une de mes meilleures découvertes de 2021 : La neuvième maison de Leigh Bardugo. ?

Je précise avant toute chose que c’est le premier livre que je lis de cette autrice, je n’ai pas encore lu les livres du grishaverse, je ne sais pas si ça a son importance mais je le précise malgré tout.

Lorsque j’ai commencé ce roman, j’avais énormément d’attentes, et en général c’est pas forcément une bonne chose. Quand on espère trop de quelque chose, on finit souvent par être déçu. Mais pas ici !
L’histoire, l’univers et les personnages, tout était écrit à là perfection.

Commençons par les personnages. Galaxy Stern, Alex, la protagoniste, est l’un des perso les mieux écrit et les plus réaliste que je connaisse. A tel point qu’au bout de seulement cent pages, il m’était capable de deviner sa réaction avant même que l’autrice le pose sur le papier. Elle est drôle, forte, touchante, sensible et naturelle. Je la voyais presque à côté de moi pendant que je lisais.
Les autres personnages, surtout Darlington et Pam m’ont laissé un goût de trop peu, mais c’est une bonne chose. J’ai adoré leurs rôles et leurs interventions et il me tarde de les revoir plus en détail dans le second tome !

L’univers et l’histoire étaient tous les deux assez novateur pour moi. Le fait que l’histoire se passe dans une ambiance de fraternité étudiante, un concept que l’on ne connaît pas trop en France, était plutôt sympa à découvrir. J’ai du m’imaginer les choses par moi même et j’ai vraiment réussi à créer un univers à l’image de ce qu’Alex voyait. Et quelle bonne idée d’y amener une touche de magie si subtilement et délicatement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.